FAQ

Pas d’appli ?

Pour le fonctionnement d’Odysite, vos visiteurs n’ont pas besoin de télécharger d’application particulière. Les smartphones actuels ont une fonctionnalité de lecture des QR codes intégrée. Il suffit d’approcher le téléphone du QR code en mode appareil photo et le contenu se déclenche automatiquement. Cependant, si le téléphone est d’une ancienne génération, l’utilisateur doit effectivement télécharger une application gratuite de lecture de QR Code. 

Où installer les QR codes ?

Vous pouvez installer les QR codes n’importe où et les intégrer en toute discrétion sur le point étape sans dénaturer le lieu ni l’environnement. Collé sur un candélabre, apposé sur une borne touristique, intégré dans une plaque de rue…

Comment se matérialisent les QR codes ?

D’une simple impression sur une feuille, un autocollant en passant par la plaque émaillée, les QR codes générés peuvent être reproduits sur tous les supports.

Comment la géolocalisation guide-t-elle le visiteur d’étape en étape ?

A la fin de la diffusion de chaque contenu, une carte s’ouvre automatiquement. Elle guide le visiteur vers l’étape suivante lui permettant ainsi de suivre le parcours facilement, sans avoir à chercher ou à s’orienter seul. Le visiteur n’est pas livré à lui-même, il est guidé. Ainsi même dans un quartier qu’il découvre pour la première fois, il ne sera pas perdu.

Quels types de contenus sont intégrables dans les parcours ?

Tous les contenus peuvent être utilisés : photos, films, gif, motion design, bande-son. Le contenu animé et commenté reste le plus intéressant parce qu’il est très attractif et captivant, idéal pour le format smartphone.

Comment choisir la langue du parcours ?

A chaque langue correspond un QR code, il suffit d’intégrer dans le QR code le drapeau de la langue désirée et l’utilisateur scanne directement le parcours qui lui convient.

Pourquoi sous-titrer les contenus animés ?

Le sous-titrage permet un visionnage même dans un environnement bruyant sans perdre le fil de l’histoire, pour des personnes qui ne sont pas habituées aux écouteurs/casques c’est utile. Aussi, cela permet aux personnes déficientes de pouvoir accéder à l’animation.

Comment réactualiser ?

Rien de plus simple, tout se passe en back office. Un contenu se substitue à un autre, il est connecté au QR code existant et le tour est joué. Pas besoin de mettre le circuit hors ligne, pas besoin de changer le QR code. Ces mises à jour sont instantanées et sans aucune conséquence pour l’utilisateur.

Géolocalisation, statistiques… quid de la RGPD ?

Les informations collectées ne donnent pas accès aux données personnelles des personnes qui se connectent pour suivre un parcours. D’ailleurs, à aucun moment les données personnelles de l’utilisateur ne sont demandées. Elles livrent des statistiques globales : nombre de connexions par parcours, par étape, jour et heure de connexion… Ce qui vous offre la possibilité de savoir quel parcours est le plus visité et quand, les étapes les plus appréciées et adapter en conséquence d’autres parcours.

Rien à valoriser

Toutes les villes n’ont effectivement pas la Tour Eiffel, le Mont Saint Michel ou le château de Versailles au coin de la rue. Et alors ? Toutes les villes ont leur Histoire, leurs anecdotes, leurs spécificités, leurs attraits, leurs atouts. C’est tout cela qu’OdySite vous propose de mettre en valeur.

Pourquoi faire du « tourisme » de proximité ?

OdySite n’a pas la prétention de faire débarquer des hordes de touristes dans votre ville. Quoique… L’idée est avant tout de valoriser vos atouts, vos archives, de désenclaver des quartiers, d’attirer vers des commerces, de créer des liens différents entre la commune et les habitants pour tordre définitivement le cou aux « villes dortoirs », ou encore parce que peut être des cars de touristes étrangers font escales dans les hôtels de votre ville mais ne consomment pas local… c’est le moyen de les faire sortir et de dynamiser l’économie locale…

A part l’histoire, quels autres parcours sont possibles ?

Les rues : Les personnages qui leur ont donné leur nom. Rue Victor Hugo, avenue du Général de Gaule… Ok. Mais quid des autres ? Si leur nom figure sur une plaque de rue, c’est que… mais quoi ? Valorisation des femmes et des hommes illustres retombés dans l’anonymat. Ce parcours est le moyen de les remettre en lumière.

Parcs et jardin : promenade pour connaître les essences des plantes, découvrir les trésors de la biodiversité environnante, avoir une explication sur l’entretien d’une plante, valoriser le travail des agents des espaces verts, donner de la visibilité à la politique développement durable et de préservation de l’environnement de la ville.

Architecture : découverte de bâtisses, pavillons, bâtiments publics, immeubles qui retracent l’histoire, l’économie, l’expansion de la ville.

Artistes : balade d’atelier en atelier, ce parcours peut être actif sur un temps limité et réactivité tous les ans, il peut être mis à jour facilement en fonction des changements.

Artisans : les métiers d’art, visite des artisans, de leur atelier. Comme pour les ateliers d’artiste, ce parcours peut être activé sur une période délimitée et actualisée en fonction des mouvements.

Jeux : jeu de piste dans la ville et les espaces verts, une manière ludique de découvrir ce qui nous entoure

Sport : un coach sportif virtuel accompagne le pratiquant dans sa découverte des infrastructures en libre service avec explication de l’utilisation pour une bonne pratique des appareils, des exercices suivant la difficulté recherchée…

Rôle social des parcours ?

> Inciter les habitants à sortir au-delà de leur quartier
> Désenclaver des quartiers
> Attirer les habitants vers d’autres pôles commerciaux
> Brasser les populations
> Favoriser les rencontres
> Dynamiser le mieux vivre ensemble

Des parcours pour qui ?

Les parcours s’adressent à tous les publics, petits et grands. Les sous-titres et les voix off donnent la possibilité de traduire dans toutes les langues. Et si vous souhaitez, sur un même tracé, faire un parcours pour les adultes et un autre spécifique pour les enfants, c’est possible. Les QR codes permettent cette distinction pour que chacun ait son propre contenu sur le parcours.
Les parcours sont une invitation à la balade en famille, une animation pour les centres aérés, une découverte originale de la ville pour les nouveaux habitants (mais pas qu’eux).

Des parcours au services de la politique de la ville ?

Les parcours, selon leur thématique, selon leur nombre… valorisent les politiques et les actions culturelles, sportives, économiques, environnementales… Les parcours illustrent concrètement une politique de proximité dynamique.

Comment valoriser nos archives ?

Le contenu des parcours peut intégrer tout ou partie de vos films, animations, bandes son, photographies… Vous leur donnez pour certains une nouvelle vie, c’est un moyen de capitaliser sur les investissements engagés pour les produire. Pour d’autres c’est la possibilité de les mettre à la disposition du public plutôt que de les laisser dormir dans un fond documentaire. OdySite peut construire des parcours à partir de vos documents et intégrer vos archives dans la création de contenus des étapes.

Combien ça coûte  ?

Il y a 3 postes. Le premier, c’est la création du parcours qui couvre les frais de préparation. C’est un forfait fixe de 750 €HT payable une seule fois à la création de chaque parcours. Le deuxième correspond à l’hébergement des étapes. Il s’agit d’un abonnement mensuel de 20 €HT pour la première étape et de 8 €HT pour les étapes suivantes. Le dernier poste est celui du contenu. Plusieurs formules sont possibles en fonction de vos besoins. 3 forfaits tarifés sont proposés allant de 350 à 1000 €HT. Des services à la carte sont également à votre disposition, ils sont devisés au cas par cas. (Détails dans la rubrique Services et prix).